f Tadiwos TSIGIE – Positive Planet France
Je donne donner pour la création d'entreprise
Ils créent

Tadiwos TSIGIE

CAFE KALDI

Café
8 Boulevard Chanzy, 93100 Montreuil
07 89 80 09 13
tadiwos.cafekaldi@gmail.com
https://www.cafe-kaldi.fr/index.php/fr/
Partager:
Retour aux témoignages

« Il n’y a qu’une chose qui puisse rendre un rêve impossible, c’est la peur d’échouer » (Paulo Coehlo)

Je suis Ethiopien, artisan torréfacteur, et propriétaire du Café Kaldi à Montreuil. Je me suis installé en France en 2014 avec mon épouse qui est Française et travaille à Paris. Titulaire d’un diplôme en Banque et Finance et d’un Bachelor en Marketing Management, j’ai une expérience dans le domaine de l’import-export (4 ans) et dans le secteur bancaire (8 ans).

Jusqu’en 2014, j’étais importateur en Ethiopie, à mon compte. Puis je suis venu en France avec ma femme et j’ai cherché du travail dans mes domaines de compétences (import-export, banque et finance), sans succès. J’ai décidé de créer ma propre entreprise dans le domaine du café pour faire le lien entre mon pays, l’Ethiopie (5e producteur de café arabica au monde) et la France (7e pays consommateur de café au monde). En parallèle, j’ai réalisé des missions d’intérim avec Hors Clichés et suivi une formation en torréfaction artisanale et latte art. C’est ma conseillère Pôle emploi qui m’a orienté vers Positive Planet France

Avant de venir en France, et depuis que je suis diplômé, j’ai toujours travaillé, dans la banque puis à mon compte. Ça a été très difficile de rester en France sans travail. J’ai essayé de trouver un travail dans mes domaines de compétences, j’ai passé plusieurs entretiens mais jamais concluants à cause de mon niveau de français. Le principal obstacle pour trouver du travail dans mon domaine était de ne pas maîtriser parfaitement le français à l’oral et à l’écrit. C’est nécessaire dans le domaine bancaire notamment.

J’étais entrepreneur dans mon pays, j’ai toujours eu envie de créer mon entreprise en France. Je suis grand amateur de café, les Français aussi : ça a été le déclic pour savoir dans quel secteur d’activité me lancer.

Le système administratif français est très compliqué pour les créateurs d’entreprise : c’est difficile de savoir à qui s’adresser, de connaître toutes les normes et réglementations qui s’appliquent à une entreprise ou un secteur d’activité, et de savoir quelles sont les démarches à faire et dans quel ordre.Trouver un local qui répond au cahier des charges et aux capacités de financement a été aussi une difficulté. Cela m’a pris un peu plus d’un an.

Ma conseillère chez Positive Planet France-Montreuil m’a donné beaucoup de conseils pour mon projet et m’a aidé à structurer ma démarche. Cela m’a permis d’avancer progressivement et de ne pas abandonner. Elle m’a aidé aussi à faire les projections financières et le plan de financement.  Enfin c’est grâce à Positive Planet France et à ma conseillère que j’ai connu toutes les aides qui existent pour les entrepreneurs : NACRE, Initiative Grand Est, etc.

J’espère pouvoir ouvrir un deuxième Café Kaldi à Paris et commencer à importer le café vert directement, sans passer par un intermédiaire.

Découvrez aussi