f Nicolas FAR KALLAGHI – Positive Planet France
Je donne donner pour la création d'entreprise
Ils créent

Nicolas FAR KALLAGHI

MYPRIVATE TRANSFER

VTC Haute Gamme
113 RUE DE LA REPUBLIQUE, 13235 MARSEILLE CEDEX 2
06 71 04 17 97
contact@mptransfer.fr
www.mptransfer.fr
Partager:
Retour aux témoignages

Échouer, c’est avoir l’opportunité de recommencer de manière plus intelligente - Henry Ford

Je m’appelle Nicolas, 32 ans, vivant à Marseille depuis 4 ans. Natif de la région, je suis très tôt parti vivre en région parisienne avant de revenir pour mes 21 ans. Je suis plutôt une personne autodidacte et indépendante. J’apprécie de faire les choses par
moi-même.Titulaire du BAC technologique STT (Science Technique du Tertiaire) j’ai fais une année en faculté de gestion. Ne l’ayant pas validée, j’ai déménagé peu de temps après dans le sud pour exercer un job sans aucun rapport avec ma formation et pour me faire de l’argent. J’ai décidé de m’orienter dans la restauration avec ma famille.

Avant de me lancer dans l’entrepreneuriat, j’ai travaillé dans la Restauration – Livraison – Ouvrier en usine. J’ai décidé de créer mon entreprise depuis la fin de  ma scolarité. Je savais que je n’avais pas fait de grandes études pour prétendre à un salaire confortable, et j’ai toujours été indépendant dans ma manière de vivre. Je savais que si je voulais gagner ma vie en ayant ces deux
paramètres, il fallait que je crée mon propre emploi. Mais je ne savais pas vraiment dans quel secteur exercer.

J’ai rencontré beaucoup d’obstacles durant la création de mon entreprise… Avant de me lancer dans la création, je n’avais aucune idée des démarches à réaliser et ni dans quel ordre. Je ne connaissais pas non plus le vocabulaire de l’entreprise, ne serait-ce que pour échanger avec un futur partenaire tel qu’un banquier ou expert-comptable. Étant 6 mois sur Marseille et 6 mois à la montagne, j’ai eu aussi des difficultés de temps pour réaliser les démarches. Il a fallu que je reporte plusieurs fois la création, pour être sûr
d’apporter les moyens financiers nécessaire et d’élaborer un dossier solide. Devenir entrepreneur a changé ma vie : cela m’a permis de m’organiser davantage dans la vie courante et dans la démarche de création (gestion du temps, rdv, tâches administratives…) Cela m’a permis aussi d’anticiper (faire face à d’éventuel obstacles) et se projeter dans l’avenir (1 – 3 – 6 – 12 mois).

Mon entreprise MYPRIVATE TRANSFER est une entreprise de transport de personnes (VTC), grande remise avec un service haut de gamme pour une clientèle haut de gamme. J’ai décidé de me lancer dans ce secteur car j’ai été, pendant environ 3 ans, salarié dans mon secteur d’activité. J’ai étudié le marché de l’intérieur et pu rencontrer les futurs interlocuteurs. Je me suis rendu compte qu’il y avait de la place pour moi pour tirer son épingle du jeu. Je souhaiterai dans un futur proche agrandir l’entreprise avec l’acquisition d’un nouveau véhicule et recruter un employé si besoin.

L’avantage et en même temps l’inconvénient d’être entrepreneur est la liberté de gérer son temps et ses décisions comme bon me semble. Cependant, cette liberté a ses limites, car lorsque l’on est plus tributaire de son patron, nous le devenons pour nos
partenaires, nos clients et l’administration.

Les conseils que je donnerai à une personne qui souhaiterait se lancer dans l’entrepreneuriat c’est de ne pas trop se poser de question et sauter le pas. Certaines personnes n’osent pas se lancer par peur de l’échec, mais je pense que la vie est un parcours rempli d’épreuves qu’il faut savoir relever, tout comme la vie d’un entrepreneur. En revanche, anticiper tout au long de la vie de l’entreprise.

Il n’est pas plus difficile d’entreprendre en banlieue car si la situation de l’emploi en banlieue est plus difficile qu’ailleurs avec un taux de chômage plus élevé, la motivation et les solutions pour entreprendre sont bien présentes. La création
d’entreprise n’est pour moi, pas plus difficile.

J’ai connu Positive Planet France grâce au salon des entrepreneurs qui a lieu chaque année à Marseille. PPF Marseille m’a apporté une idée claire des étapes de la création d’entreprise et des différentes actions à entreprendre pour concrétiser le projet.

Citation qui me motive : Échouer, c’est avoir l’opportunité de recommencer de manière plus intelligente.

Découvrez aussi