Je donne donner pour la création d'entreprise
Ils créent

Croire en ses rêves les rend possibles

Je m’appelle Khadija et j’ai créé mon entreprise « Ma boule de crêpes » en 2015.

Avant de rencontrer l’équipe de Positive Planet France, je me posais beaucoup de questions auxquelles je n’avais aucune réponse et je ne savais pas comment faire pour mener mon projet à terme. Je pensais que la création d’entreprise était quelque chose d’impossible pour moi. C’est un peu comme si j’étais dans un labyrinthe et que je ne savais pas quelle sortie prendre. J’ai toujours eu beaucoup de projets durant ma jeunesse mais aucun n’aboutissait réellement. L’école ne nous présente pas la solution de l’entrepreneuriat, je ne m’étais donc jamais imaginer ouvrir ma propre entreprise.

Avant de rencontrer Positive Planet France, j’avais repris mes études en architecture. Je cherchai en parallèle par quels moyens je pouvais concrétiser mon projet. Quand j’ai voulu avoir un emplacement pour mon activité, je me suis adressée à la mairie de ma ville qui m’a orienté vers le PACE (Point d’Accueil à la Création d’Entreprise) et de là j’ai été mis en contact avec Positive Planet France. A partir du moment où j’ai commencé mon accompagnement avec Positive Planet France, je n’ai pas rencontré de réelles difficultés. Dès le départ, j’ai été encadré, ce qui m’a permis de trouver les réponses adaptées à mes besoins. On m’a donné un avis sur mon projet, des conseils avisés et j’ai pu ressentir une réelle implication tout au long de mon accompagnement. Ils m’ont aidé sur les différentes étapes de la création d’entreprise, notamment la partie financière en travaillant sur le business plan ce qui m’a permis de faire ma demande de financement et de l’obtenir auprès de l’ADIE. Ils m’ont également informé et conseillé sur le choix de mon statut juridique. Même aujourd’hui après bientôt un an de création je continue toujours à être en relation avec Positive Planet France.

Je souhaiterais faire passer un message aux personnes qui sont obligés de rester chez elles par peur de ne pas être comprises. J’aimerais leur dire que l’entreprenariat est un moyen de se libérer, d’être autonome et de pouvoir faire ce qu’on aime sans contraintes. Tout est possible si l’on fait preuve de la motivation nécessaire. Le déclic a été de pouvoir être libre, de travailler sans contrainte vis-à-vis de mes croyances notamment pour le port du voile. Aujourd’hui, je me sens épanouie dans mon rôle de chef d’entreprise. Cela me donne le courage d’avancer davantage sans craintes. La confiance en soi vous donne envie d’avancer, d’aller de l’avant et d’accomplir encore plus de choses. Je ne me mets plus de barrières et je sais aujourd’hui que si je dois rencontrer des difficultés je saurais vers qui me tourner pour trouver des réponses. La réalisation de mon projet m’a donné davantage confiance en moi. Je me projette aujourd’hui et je me fixe des objectifs pour l’avenir. L’un d’entre eux est de pouvoir développer mon activité à plus grande échelle. J’envisage de pouvoir ouvrir un restaurant dans les années à venir.

Découvrez aussi